Quartiers colorés à travers le monde

Il y a des quartiers qui se démarquent, de par leur atmosphère, leurs couleurs, la créativité qui s’y dégage. En voici quelques exemples, cette liste n’est bien sûr pas exhaustive,

Et vous quand vous lisez “Quartiers colorés”, auxquels pensez-vous?

Miami, Wynwood Walls – Floride (USA)

Au nord de Miami se trouve le quartier de Wynwood, “the place to be” pour les “instagrameurs” et les graffeurs venus du monde entier. Cet ancienne zone de Miami, majoritairement hispanique, se composait d’une successions de vieux hangars laissés à l’abandon. C’est un certain Tony Goldman, promoteur immobilier qui, au milieu des années 2000 décida d’acheter des bâtiments dans le quartier. Sa vision : en faire une galerie d’Art à ciel ouvert, cela lui a très bien réussi. Désormais ce quartier est devenu très tendance et possède de nombreuses galeries d’art, il est très apprécié et fréquenté par les artistes mais aussi les touristes, les promeneurs, … C’est en 2009 que les Wynwood Walls voient le jour.  Les artistes peuvent désormais s’exprimer librement sur de grands murs mis à leur disposition. Une fois par an, en décembre a lieu le Art Basel, le parc de Wynwood se transforme alors en grand chantier artistique où les artistes reviennent pour créer de nouvelles oeuvres ou même juste retoucher celles déjà présentes. On peut les observer en plein travail.

Bruxelles, Parcours BD – Belgique

Une promenade dans la ville de Bruxelles plaira autant aux adultes qu’aux enfants. En effet, en 1990, Monsieur Van Roye, alors Echevin de la ville et, en concertation avec le Centre belge de la Bande Dessinée, eu l’idée de rafraîchir plusieurs pignons et murs de la ville en y faisant peindre des fresques géantes mettant en scène plus de 60 héros de BD belges tels que Tintin, Boule et Bill, Gaston Lagaffe, Marsupilami, Cubitus, Bob et Bobette et bien d’autres encore … Ainsi naquit le parcours BD à Bruxelles qui s’étoffe d’années en années. On en retrouve au moins 50 réparties dans les rues du centre ville mais aussi à Laeken et à Auderghem.

Campeche, Maisons colorées Calle 59 – Mexique

Classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1999, le centre historique de Campeche est l’un des endroits le plus photogénique de la terre. La Calle 59 en est un très bel exemple, vous y retrouverez de jolies maisons colorées mais aussi plusieurs cafés et restaurants. Cette rue est essentiellement piétonne, ce qui permet de faire de belles photos. Dès les premières heures du matin, les restaurants sortent leurs tables et forment de jolies terrasses au milieu de la rue. Chaque maison du centre historique de Campeche possède sa couleur: jaune, bleu, rouge, orange ou vert. On retrouve également quelques édifices religieux magnifiques et colorés comme la cathédrale sur le Zocalo (place principale de la ville), l’église Guadalupe ou encore l’église San Isidro Labrador.

Linosa, îles Pelages, Sicile – Italie

Linosa, la plus colorée des iles d’origine volcaniques ! Elle appartient à l’archipel italien des îles Pélages (en mer Méditerranée, entre Malte et la Tunisie) Son centre est une succession de ruelles aux maisons couleurs pastel, un petit coin de paradis où règne la tranquillité, l’endroit idéal pour une petite escapade loin du rythme frénétique urbain.

Chualluma, un quartier aymara de La Paz en Bolivie

Les habitants de Chualluma ou Ch’uwa Uma («pente cristalline» en Aymara) ont obtenu des fonds de l’État en 2019 pour rénover leurs maisons fortement délabrées . Des artistes locaux ont peint les 140 maisons avec des tons pastel – rouge, bleu clair, rose, jaune, vert, bleu et orange – et des personnages des Andes. Ils ont également embelli les murs de fresques, faisant du quartier le plus coloré de Bolivie. Les fresques visent à 100% à revendiquer l’histoire du quartier. Toutes les peintures racontent la vie des gens du quartier, explique Knorke Leaf, directeur du projet d’amélioration du tourisme de Chualluma. Les travaux comprenaient également la construction d’escaliers et de balustrades ainsi quele pavage des allées qui étaient en terre et en pierres. Le quartier a une superficie de 18 000 m2 et est situé à une altitude de 3 800 mètres sur le versant ouest (pauvre) de La Paz. Quelques 400 familles vivent dans des maisons multicolores qui se démarquent des autres quartiers voisins où prédominent les tons de la brique.

https://cronicoviajero.com/teleferico-la-paz-bolivia/

Venice canal historic District and Venice Boardwalk, California – USA

Venice canal Historic District : Très joli quartier classé depuis 1982 au registre national des lieux historiques loin de l agitation de Venice Beach.
Le quartier, résidentiel se compose de maisons plus belles et plus colorées les unes que les autres, décorées avec goût. La plupart des habitants possèdent leur propre barque amarrée sur les canaux. L’endroit dégage une atmosphère particulière, Une petite balade le long du canal, au milieu de papillons virevoltants, en traversant les petits ponts et admirant les maisons et leurs jardins si bien entretenus vous émerveillera à coup sûr.

Venice Boardwalk : On y retrouve de petits marchands, peintres, sculpteurs, masseurs, mimes, joggeurs, danseurs et body buildeurs se donnant en spectacle auprès des nombreux touristes, le tout dans une rue animée et très colorée.

Dotonbori (Namba), Osaka – Japon

Dotonbori, dans le quartier Namba, au sud d’Osaka est une rue japonaise connue pour ses panneaux colorés et sa vie nocturne. C’est vraiment l’endroit idéal pour se balader le soir et même la nuit. On y trouve de tout et 24h/24 : restaurants, bars, Streetfood, boutiques, centres commerciaux, karaoké,

San Diego (Gaslamp Quarter, Old Town, Mission Beach), Californie – USA

Gaslamp Quarter est un quartier branché, tout à fait rénové qui abrite de beaux édifices de style victorien, de bons restauarnts à la cuisine internationale, du shopping et des galeries d’art du centre-ville de San Diego. C’est un quartier qui se photographie avec plaisir.
Old Town : Créé en 1968, le Old Town San Diego State Historic Park est un musée d’histoire vivante qui commémore et préserve de nombreux bâtiments historiques datant du XIXe siècle. Le parc incorpore divers aspects de l’histoire et de la culture de San Diego de 1820 à 1870 lors de la transition entre la domination mexicaine et américaine. En plus de l’architecture, le quartier historique abrite des boutiques et des restaurants proposant des produits artisanaux et une cuisine authentiques. On y retrouve toutes les couleurs chaudes du Mexique.

Diamante – Calabre – Italie

Diamante est devenue plus célèbre grâce aux fresques colorées ornant de nombreux murs et façades de maisons du centre. Le mérite revient au créateur Nani Razzetti, un artiste originaire de Milan qui a eu en 1981 une idée extraordinaire de renouveler le look de la ville, en proposant le Painted City Project au maire de l’époque, Evasio Pascale. Le projet de changer le look de Diamante a été lancé en 1981 et impliquait des artistes de différentes régions du monde, dont de nombreux Italiens, venus à Diamante pour laisser libre cours à son imagination. Ainsi le centre historique de Diamante a été transformé en galerie d’art à ciel ouvert. En vous promenant dans les ruelles du village, entre une maison et une autre, vous vous retrouverez devant des représentations artistiques qui vous racontent, ou plutôt illustrent l’histoire de cette ville. Il y a plus de 200 œuvres d’art peintes dans le centre historique de Diamante. Le projet n’est pas achevé, en effet, chaque année les artistes se retrouvent à Diamante pour participer à Muralespanso et Osa Street Art, projets à travers lesquels les artistes créent de nouvelles œuvres pour décorer les façades des bâtiments du village.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *