ITALIE 2021 – Circuit découverte du sud au nord

Un circuit en Italie en famille ? Nous en parlions depuis quelques années avec mon frère Josué, ma soeur Priscilia et leur famille. Ce projet s’est enfin réalisé en 2021! Malgré une situation sanitaire encore fragile, nous avons eu l’opportunité de pouvoir concrétiser ce souhait et j’ai le plaisir de vous relater ci-après le programme de l’ensemble de notre voyage.

Nous sommes partis 3 semaines et demi au total dont 12 jours environ en commun.

PROGRAMME AU JOUR LE JOUR

by Nella

JOUR 1 – Samedi 24 juillet 2021

Vers 21H 

*Après notre vol Bruxelles-Rome, Rome-Palerme et nos 3h de route, nous voilà enfin arrivés à Giardini di Naxos, à l’UNA HOTEL NAXOS BEACH.

https://www.gruppouna.it/en/unahotels/unahotels-naxos-beach-sicilia

Atterrissage à Palermo

Nous dinons (tardivement) et après un petit tour d’orientation dans l’hôtel nous regagnons notre chambre, il s’agit d’une “Villetta” située dans un magnifique parc.

Jour 2 – Dimanche 25 juillet 2021

Journée complete de détente après une année bien chargée, ça fait vraiment du bien 🙂
Nous avions pris la formule Blue Naxos qui, moyennant un supplément nous donnait droit au petit déjeuner et diner dans un endroit plus intimiste de l’hôtel, plus au calme par rapport à la grande salle de repas. Aucun regret que du contraire, nous prenions notre petit déjeuner à la “Casa del Massaro“, profitant de la terrasse fleurie d’une maison rustique en Pierre.
Le soir c’est au restaurant “Stella di Mare” que nous prenions nos repas, un restaurant s’affichant sur la mer mediterranéenne.
Petite precision : Les repas étaient servis sous forme de buffet mais pas en self service, servis par les serveurs et le chef. Cette formule qui ne nous était pas dépaisante résulte encore de la situation sanitaire actuelle.

Jour 3 – Lundi 26 juillet 2021

Après un bon petit déjeuner, direction GIARDINI DI NAXOS pour une promenade dans ce village balnéaire.

Giardini Naxos est une charmante commune balnéaire au patrimoine séculaire et à la promenade animée, bordée de restaurants, de bars et de boutiques. Relaxez-vous sur le sable, faites de la plongée sous-marine ou avec tuba et admirez des œuvres d’art vieilles de plus de 2 000 ans. 
Jusque dans les années 1970, Giardini di Naxos était un village de pêcheurs très calme. Aujourd’hui, c’est devenu un lieu de vacances très populaire, dont les plages sont les indéniables attractions vedettes.

Nous nous arrêtons pour un petit déjeuner dans un snack Tavola Calda, un spaghetti Vongole pour Raf et moi et un Espadon pour Rina. L’endroit ne paye pas de mine mais le lunch est bon et les prix très raisonnables.
 
Retour à l’hôtel et fin d’après-midi à la piscine.

Jour 4 – Mardi 27 juillet 2021

Matinée relax à l’hotel UNA GIARDINI DI NAXOS.

L’après-midi nous prenons la voiture direction TAORMINA, environ 8 km de Naxos en montée. Nous flânons dans ses petites rues et prenons un bon apéro accompagné d’une planche de charcuterie chez Franco Wine Bar avant de revenir à l’hôtel.
https://www.facebook.com/pages/Franco-wine-bar-Sicilian-food/166391427218665
 
Le soir à l’hôtel c’est soirée Ibiza autour de la piscine.

Le soir à l’hôtel c’est soirée Ibiza autour de la piscine.

Jour 5 – Mercredi 28 juillet 2021

Matinée relax à l’hotel UNA GIARDINI DI NAXOS.

L’après-midi nous partons lézarder sur une plage libre de NAXOS très fréquentée par les locaux. C’est une plage de petits cailloux, pas évident sans chaussures adaptées mais la mer est transparente et le bruit des vagues nous relaxe complètement.

Plage libre de Naxos

Après ce rafraichissement nous reprenons la voiture jusqu’à CASTELMOLA, sur les hauteurs à environ 7 km de Taormina. Le village est très coloré et charmant. Nous nous arrêtons pour un aperitif au bar Turrisi, dont le logo est quelque peu original.
 
https://www.turrisibar.it

Jour 6 – Jeudi 29 juillet 2021

Journée relax à l’hôtel UNA GIARDINI DI NAXOS, dernière journée pour cette 1ère étape de détente.

Jour 7 – Vendredi 30 juillet 2021

Check out à l’hôtel.
 
Journée d’excursion aux Gorges de l’Alcantara à CASTIGLIONE DI SICILIA (25 km de Giardini environ)
https://www.golealcantara.it
 
Nous avons opté pour une entrée avec Shuttle Tour au prix de 20 euros pp (15 euros pour les enfants) : La visite guidée du parc s’effectue en minibus électrique de 9 personnes max, en passant par le sentier Saja jusqu’à la Cava (paroi de roche volcanique). ensuite le long du sentier classique du parc botanique et géologique des gorges de l’Alcantara, qui vous permet d’admirer la partie intérieure et la plus évocatrice des gorges d’en haut. Inclus dans ce pack : le MOL (Musée de la Terre), pour découvrir les Gorges de l’Alcantara à travers la salle multimédia moderne 4D et bien sûr l’accès aux ascenseurs pour rejoindre la plage.
 
J’y croiserai mon ancienne collègue Carole par le plus grand des hasards. 🙂

Gole dell'Alcantara : La particularité de cet étroit canyon réside dans la structure des parois nées de diverses coulées de lave basaltique provenant du versant nord de l’Etna. Cette matière volcanique refroidie au contact des eaux du fleuve se cristallisa en d’étonnantes formes prismatiques pentagonales et hexagonales.
Ces formations basaltiques de taille variable selon les endroits dessinent des formes étonnantes et originales de tuyaux d’orgues, de harpes, d’éventails ou de piles de bois…
Attention, l’eau est froide : les randonneurs les mieux équipés prévoient un pantalon de combinaison de plongée ou de grandes bottes de pêcheurs ainsi que des chaussures de sport légères pour marcher facilement sur les cailloux constituant le lit du fleuve.
Gorges de L’Alcantara

En milieu d’après-midi, nous reprenons la route vers SIRACUSA pour notre 2ème halte circuit.
 
Nous arrivons au Mercure Prometeo, super équipé en prévention Covid, à l’arrivée juste à l’entrée un détecteur de température (et de masques :-)) nous permet de rentrer si nous sommes OK.
https://all.accor.com/hotel/6443/index.fr.shtml
 
L’hôtel se situe juste en face du parc archéologique de Syracuse, NEAPOLIS.
 
Nous installons nos valises et “soufflons” en chambre une petite heure. Les températures sont particulièrement hautes cet été en Sicile.
 
Vers 18H30 nous partons en voiture vers le centre, à refaire je déconseille l’usage de la voiture car les parkings sont rares et trouver une place est miraculeux. C’est heureusement notre cas ce soir, un place se libère à environ 800 mètres du centre.
 
Nous marchons jusqu’à l’île d’Ortigia et nous arrêtons pour nous sustenter au restaurant “Le sorelle Bandiera” http://lesorellebandierasiracusa.it , cuisine goûteuse et accueil chaleureux. J’ai pris une salade sicilienne en entrée et une “Pepata di cozze” en plat. Rina a pris une “caponatina” de poisson et une “calamarata” en plat. Raf a préféré des pâtes aux Vongole. Tout était délicieux. En dessert nous avons partagé un “Gelo di Sicilia”.

Syracuse et Ortigia : Fondée en 733 a.C., la villa natale d'Archimède était en fait une ville importante comme Athènes à l'époque de la Magna Graecia. Même aujourd'hui, son patrimoine artistique est inestimable et la diversité culturelle de son centre historique en fait un lieu particulièrement intéressant. C'est pour cette raison que Syracuse et la Nécropole Etrusque de Pantalica ont été déclarées Patrimoine de l’Humanité de l'UNESCO en 2005 et sont des destinations touristiques très connues.
La partie la plus antique de la ville est le centre historique, situé sur une île reliée à la ville par des ponts. La belle île d'Ortigia est un petit éperon rocheux riche en monuments à vous couper le souffle et espaces verts dont de nombreuses sources d'eau douce.

Jour 8 – Samedi 31 juillet 2021

Matinée à NEAPOLIS, le parc archéologique de Syracuse.
https://aditusculture.com/biglietti/sicilia/siracusa/parco-archeologico-della-neapolis
 
Aujourd’hui il fait très chaud, nous approchons les 43°, Raf reste à l’hôtel et nous partons visiter ce très beau parc archéologique. Il se trouve à quelques metres de l’hôtel, c’est super pratique.
 
Avant de rentrer nous achetons des bouteilles d’eau et 2 chapeaux. Malgré cela la visite sera éprouvante et de courte durée, il fait vraiment trop chaud !
 
Je trouve l’entrée très chère meme si le parc est intéressant : 16,50 euros pp. (libre)

Neapolis Siracusa : Au centre de la ville moderne, le Parc Archéologique de la Neapolis avec ses 35 hectares, conserve les monuments les plus importants de la ville.
Commandé par le tyran Dionisio I au Ve siècle a. J. C., la zone monumentale de la Neapolis constitue aujourd’hui le témoignage de la grandeur de la ville à l’époque classique. Le Parc Archéologique de la Neapolis comprend le Théâtre Grec de Siracusa, l’Autel de Hiéron II, monument votif dédié à Zeus Eleuterios, l’Amphithéâtre Romain remontant au III-IVe siècle, l’œuvre publique la plus importante de l’époque et l’Oreille de Denys dans la Latomia del Paradiso, une des carrières de pierre à la périphérie de la ville, comme la Grotta dei Cordari, Salnitro, Intagliatella et S. Venera entre autres jusqu’à la soi-disant Tombe d’Archimède, utilisées pour l’extraction du matériel de construction des monuments.

On revient à l’hôtel, on enfile nos tenues de plage et on repart vers la mer, de nouveau pas évident du tout de trouver une plage avec location de parasol et chaises pourvues de places libres, tout est complet, il faut arriver tôt en été pour avoir une place à la plage. Heureusement nous dénichons une magnifique plage libre à AVOLA, l’eau est vraiment transparente, seul bémol : il fait chaud et sans parasol on tiendra 1H30 grand max….
 

Plage libre d’Avola

Retour à l’hôtel, on se rafraichit, on se prepare et on retourne au centre, à ORTIGIA. Ce soir nous dinons à la Schiccheria, nous mangeons dehors, quelques tables le long du mur, sur la ruelle principale qui mène sur la place de la cathédrale d’Ortigia.
https://www.ristorantelasciccheria.com
 
Ce soir je choisis un Tartare de Thon et une pizza aux aubergines, pour Rina ça sera friture de bébés poulpes et une pizza. Raf opte pour la classique pizza Margherita. Encore une fois c’est un délice !!!!
 
Grand tour à pied pour rejoindre la voiture et retour à l’hôtel.

Jour 9 – Dimanche 1 août 2021

Excursion à NOTO et RAGUSA.

Noto : La petite ville de Noto , au sud-est de la Sicile, est la perle sicilienne de l’architecture baroque. Elle fut en effet intégralement reconstruite après le terrible tremblement de terre de du 11 janvier 1693 qui dévasta toute la région. Le résultat fut une véritable œuvre d’art à ciel ouvert, de la dimension d’une ville.
Avec sept autres villes du Val de Noto qui connurent les reconstructions du XVIIIe siècle, elle est inscrite au patrimoine mondial par l’Unesco.
Si beaucoup de ces villes furent gravement endommagées, Noto fut entièrement rasée. C’est l’architecte Giuseppe Lanza, duc de Camastra, qui pris en charge la reconstruction d’une nouvelle ville, à une dizaine de kilomètres de l’ancienne agglomération. Beaucoup d’artistes contribuèrent à cette œuvre comme Paolo Labisi, Vincenzo Sinatra ou Rosario Gagliardi.

Nous quittons Noto en début d’après-midi et je me rends compte que nous sommes à moins de 50 km de Ragusa où habitent ma tante et sa famille.
 
Nous décidons d’y aller, je localise mes cousins qui sont justement à la plage et nous les rejoignons, nous irons ensuite chez ma tante. Une visite improvisée qui nous réjouira mutuellement.
 
Nous restons la soirée avec eux, mon cousin s’improvise guide et nous fait découvrir Ragusa et Ragusa Ibla, c’est incroyable le nombre d’églises dans cette ville. Le paysage est merveilleux.

Ragusa : Ragusa a été cataloguée patrimoine de l’humanité en 2002. Elle est une des villes d’art les plus importantes d’Italie, grâce à différentes richesses artistiques et archéologiques, héritage de son histoire plurimillénaire. La reconstruction de la ville après le tremblement de terre de 1693 a eu des protagonistes fameux comme Vaccarini, Palma, Vermexio, Ittar, Sinatra et surtout le célèbre Rosario Gagliardi. Celui-ci, avec l’aide d’une foule de sculpteurs locaux et de contremaîtres, a contribué à créer un phénomène unique et particulier : le Baroque de Val de Noto. Celui-ci est décoré avec des pierres locales, des boucles, des vides et des remplissages, des colonnes et des chapiteaux, des statues et des compositions architectoniques, dont le Duomo di San Giorgio est probablement sa plus grande expression. En 1693, un tremblement de terre dévastateur causa la destruction presque totale de la ville entière. La reconstruction, advenue pendant le XVIIIème siècle la divisa en deux grands quartiers ; d’une part Ragusa superiore, située sur le plateau et d’autre part Ragusa Ibla, surgie des ruines de l’antique ville et reconstruite selon l’antique établissement médiéval. Le quartier d’Ibla s’élève sur une colline à environ 450 mètres de hauteur, le centre historique contient plus de 50 églises et de nombreux palais de style baroque, ses petites rues qui montent et qui descendent forment un dédale de petites rues pavées et confèrent un charme extraordinaire et un peu « perdu dans le temps » à cet angle stupéfiant de la Sicile, dans ses ruelles, ponts et petites rues il y a tout le charme de la Sicile dans un concentré de sensations uniques et extraordinaires qui mettent à nu l’âme véritable de la Sicile qui s’est perdue désormais un peu partout. C’est peut-être pour cela que Ragusa a été surnommée par d’illustres hommes de lettres « l’île dans l’île » ou « l’autre Sicile ». 
Les soirées à Raguse sont agréables. Nombreux sont les locaux élégants dans lesquels on peut boire un verre, les excellents restaurants, les glaciers et les boutiques artisanales qui vendent des produits locaux. Pendant les soirées d'été, de nombreux touristes remplissent les rues caractéristiques du centre et la magnifique piazza del Duomo, où se trouvent des magasins et des locaux qui restent ouverts jusque tard dans la soirée, rendant l'atmosphère de la vie chaleureuse et accueillante.

Ici aussi en w-e pas du tout evident de trouver une place de parking.
 
Mon oncle et ma tante nous rejoignent et nous dinons ensemble à Ragusa Ibla au restaurant Antares (Jolie terrasse avec vue sur la cathédrale)
https://antares-ragusaibla.it
Nous avons opté pour les variétés d’entrées siciliennes en antipasto, très originale la « Pepata di Cozze » recouverte d’une pâte à pizza. En plat j’ai pris les « Trofie con speck e granelle di pistacchio » et Rina les Calamars à l’orange. Raf a goûté les pizzas qui étaient délicieuses.
 
Nous reprenons la route vers 23H30 jusqu’au Mercure Siracusa.

Jour 10 – Lundi 2 août 2021

Nous quittons le Mercure Siracusa direction AGRIGENTO, il y a beaucoup des travaux en route, on est un peu ralentis mais on a le temps, nous sommes en vacances après tout.
 
On s’arrête dans un Autogrill pour un rapide lunch le midi et arrivons à l’appartement Casa Belvedere d’Agrigento vers 15H. pas evident à trouver si on suit le Gps, on perdra un peu de temps à tourner en rond avant de retrouver l’endroit.
http://casa-belvedere.agrigento.hotels-sicily.net/fr/
 
Nous sommes très bien accueillis par la propriétaire, l’appartement se situe à 10km du centre d’Agrigento, précisément dans la petite localité de Giardina Gallotti, au rez-de-chaussée d’un immeuble.
 
Ce soir mon frère et ma belle-soeur nous y rejoignent.
 
On se détend un peu et une amie en vacances dans les parages nous rejoint pour l’après-midi. On part au centre commercial d’Agrigento (I templi) où ma soeur nous rejoint avec sa famille, c’est effectivement à partir d’aujourd’hui que nos vacances débutent ensemble.
 
Le soir nous dinons au restaurant Montemare que je vous conseille vivement. Qualité-prix imbattable !!! https://www.montemare.agrigento.it/trattoria-pizzeria
 
Pour un Antipasto mer et terre (énorme), pizzas à volonté et dessert, boissons comprises nous payons 17,50 euros par personne et c’est très bon!!! Nous sommes une vingtaine, un rendez-vous prix avec plusieurs amis séjournant dans les environs.
 
Retour à l’appartement que nous partageons avec mon frère et sa famille, c’est spacieux et calme.

Jour 11 – Mardi 3 aout 2021

Cette journée est consacrée à la visite de notre famille au village de CASTELTERMINI. Entre rires et larmes car je n’y étais pas retournée depuis le décès de ma grand-mère en période Covid. Vive émotion mais bons moments passés en famille.

Le soir nous dinons avec mon frère, ma soeur et leur famille au restaurant Granofino d’Agrigentohttps://www.facebook.com/granofinoristorante
 
Le cadre est attirant, moderne et la nourriture est savoureuse. La carte est plus chère que les restaurants d’Agrigente mais cela peut se justifier par le type d’établissement. Mais…service deplorable…longue attente, personnel pas souriant et peu aimable qui semble dépassé ce soir-là. Nous le signalerons en partant… dommage car le potentiel y est….
 
Nous avons pris un mixte d’Antipasto frit ainsi que quelques fromages typiques puis en plat j’ai pris une délicieuse “tagliata de thon” et Rinaldo un Burger Maison.
 
Retour à l’appartement. Dès demain commence notre circuit en famille.

Jour 12 – Mercredi 4 août 2021

10H30         *On se retrouve tous dans une pompe à essence de Raffadali, située sur la chemin vers Taormina et facilement accessible aux 3 familles. Nous prenons la route vers TAORMINA (240 km – 3H)
 
On s’arrête dans un Autogrill pour une petite pause le midi.
 
13H30         *Continuation vers Taormina, arrivée et installation à l’hôtel Bel Soggiorno.
https://www.belsoggiorno.com/it/
 
Une véritable surprise !!! Nous avions réservé 1 seule nuit en étape avant de nous rendre dans les Pouilles. Sachant que Taormina est chère j’avais directement vérifié en hôtels 3 étoiles. L’hôtel est magnifique et un grand coup de coeur. Je pense qu’il ne manque que la piscine pour qu’il soit parfait. Les chambres sont basiques mais ça suffit amplement. Nous avions pris 3 chambres vue mer et chaque chambre disposait d’une magnifique terrasse avec panorama exceptionnel sur la mer de Taormina. Nos terrasses étaient reliées entre elles et nous profitions d’un espace géant avec vue. Dommage que nous n’y restions qu’un après-midi et une nuit.
 
Pas de temps à perdre, on se change et direction plage. Le réceptioniste nous conseille d’appeler un taxi Minivan, garer 3 voitures à la plage est quasiment impossible. On l’écoute et on ne regrette pas. La plage est évidemment bien remplie quand on y arrive en milieu d’après-midi. Là aussi pas de place sur les plages équipées, on se rabat de nouveau sur la plage libre où on trouve un petit coin pour s’installer. On y restera 2 petites heures.
 
Retour à l’hôtel, on se change et on repart à pied cette fois vers le centre de Taormina.

Taormina : Il est vrai que les boutiques de souvenirs, les restaurants et bars les hôtels et les galleries d’art ont envahi les rues de Taormina, mais quand même, ces roues sont encore un décor de rêve. Nombreuses films et chansons, romans et contes parlent d’elles. les rues pleines de fleurs de type médiéval ; la cathédrale de Taormina, il Duomo de San Nicolo, la Villa Comunale avec ses jardins sus jardines, o el Palazzo des Ducs de San Stefano, un de meilleurs exemples d’architecture normande de Sicile En suivant il Corso Umberto I nous arrivons a la Piazza Vittorio Emanuelle II, construite sur l’ancien forum romain. A côté le Palazzo de Corvaja o Corvaia (XIV siècle), siège du Parlement de Sicile (1410). Le palais est un mélange d’influences avec sa tour arabe du X siècle en pierre lavique noir et pierre ponce blanche et ses touches de gotique catalan. A gauche nous y trouvons l’Eglise de Santa Caterina, du XVII siècle en style baroque, dont l’intérieur garde encore des restes d’un odéon romain, un mini théâtre de 200 places. En face, une ruelle (via Teatro Greco) ascendant nous amène au monument le plus fameux et remarquable de Taormine, son théâtre grec. Le monument a été construit vers le III siècle av. J.-C. par le tyran Géron II, bien que le théâtre que nous pouvons voir aujourd’hui a été transformé par les Romains au III siècle. Situé dans la partie plus haute de la ville donne complètement sur la mer et el volcan Etna. Ce mélange d’art, musique, culture et paysage crée un panorama, une des vues plus magnifiques de toute l’île. Bien préservé il est appelé Théâtre Grec mais la présence des briques montre que la plupart du bâtiment provient de l’époque romaine. La disposition et les fondations sont, en revanche grecques. Le théâtre actuel mesure 109 mètres de diamètre (plus petit que celui de Syracuse) et peut accueillir à presque cinq mille cinq-cents personnes. L’entrée est payante, et comme partout en Sicile pas très bon marché. Proche au théâtre grec nous trouvons les ruines de la la Naumachie, une œuvre monumentale qui grâce à un mur gigantesque appuie sur des contreforts. La naumachie permettait stoker de l’eau en suffisance pour les besoins de la ville et l’arrosage des cultures. Un autre point d’intérêt est la Piazza 9 Aprile, un beau belvédère donnant sur la mer et le volcan Etna. L’ancien bâtiment de l’église (San Agostino construite en 1486). Aujourd’hui c’est une bibliothèque. Ici même, sur la place une autre église, celle de San Giuseppe de style baroque. Enfin, la porta di Mezzo et la Tour dell’Orlogio. Par la Porta di Mezzo nous rentrons dans le quartier ancien de Taormina. Là l’influence arabe es plus marquée : des petites ruelles qui mènent vers l’église de San Giovanni de Malta de 1533 ; le Palace Ciampoli, et finalement la Piazza del Duomo, avec la commune et la cathédrale de San Nicolo. 

Petite promenade et diner au restaurant Mamma Rosa
 https://www.mammarosataormina.com/chi-siamo/
 
Taormina est full 8 mois sur 12, inutile de vous dire qu’il est preferable de réserver bien à l’avance les restaurants. Nous étions 10 ce soir là, ils nous ont demandé d’attendre 25 minutes et qu’une grande table se libererait dans la terrasse de l’étage. Après 35 minutes d’attente nous étions enfin assis, de toute façon on avait pas trop le choix.
 
Nous n’avons pas regretté, une belle table ronde en terrasse et de nouveau, comme partout en Sicile oserais-je dire, un très bon repas.
 
J’ai goûté un plat de pâtes et Rinaldo a pris du poisson. Beaucoup ont pris une pizza et ont également apprécié.

Retour à l’hôtel à pied (promenade digestive) 

Jour 13 : Jeudi 5 août 2021

Vers 8H         *Rendez-vous pour le petit déjeuner, délicieux et avec vue. Quelques photos pour immortaliser ce bel endroit et puis on prend la route vers Messine pour la traversée du détroit en ferry.
 
9H          *Transfert vers Messine pour prendre le TRAGHETTO reliant la Sicile au reste du continent italien (54 km – 1H)


10H40      *Traversée en Traghetto jusqu’à Reggio Calabria
                  *Arancini et pizza sur le traghetto
 
13H         *Continuation vers le Salento (417 km – 5H avec petit arrêt)
 
18H         *Arrivée à l’hôtel Sierra Silvana et installation dans les chambres
                  https://www.sierrasilvana.com/en/home/
 
Alors oui au final on recommande cet hôtel qui est parfaitement bien placé pour rayonner
dans les Pouilles. Un beau jardin entoure le batiment des chambres, la piscine est grande 
et il y a un bel espace de jeux pour enfants. La cuisine est vraiment bonne, nous avons
d’ailleurs finalement opté pour l’ensemble des repas du soir à l’hôtel. 
 
C’est l’accueil de l’un des réceptionnistes que nous n’avons pas apprécié, est-ce parce que
nous avons reservé via booking.com ? le prix des repas par exemple repris sur
booking.com n’était pas correct selon eux, bref là aussi remise des choses au clair, la
première fois en vacances que je doive me présenter comme professionnelle du secteur du
tourisme expérimentée. Une fois qu’ils ont compris qu’ils avaient à faire à quelqu’un avec
de l’experience dans le domaine, leur comportement a vraiment changé, positivement
heureusement, mais quand même, ça signifie un peu qu’ils essaient de “profiter” des
touristes et ça j’ai du mal…. Bref au final très bon séjour pour les 3 familles.
 
Si vous vous rendez dans les Pouilles pour un premier voyage, je vous conseille d’avoir au
minimum 5 jours pleins sur place, nous n’avions finalement que 3 journées pleines puisque les
trajets d’une étape à l’autre étaient longs, je suis donc restée sur ma faim pour les
visites de cette magnifique region d’Italie.

Rinaldo en voiture

Jour 14 – Vendredi 6 août 2021

Journée plage pour mon frère et ma soeur. L’hôtel a un arrangement avec la plage d’un
hôtel partenaire : l’hôtel del Levante. Sable fin et eau turquoise, what else ?
 
https://www.dellevante.com/it/servizi/spiaggia-privata-005.html 
SPIAGGIA DI CANNE BIANCHE entre Ostuni et Fasano.
 
Juste avant de les rejoindre nous visitons OSTUNI, magnifique localité aux maisons blanches
et aux ruelles typiques.

Ostuni : La vieille ville d’Ostuni possède un charme tout particulier grâce à ses maisons blanchies à la chaux, d’où la ville tire son surnom de « ville blanche ». C’est au Moyen-Age, que la pratique visant à recouvrir les façades de chaux s’est développée, le but étant d’apporter un peu de luminosité dans les rues étroites. Aujourd’hui cette tradition se perd un peu mais la ville a su conserver tout son cachet.
Dans le centre historique d’Ostuni, vous pourrez arpenter d’étroites ruelles, passages et escaliers, vous conduisant aux monuments principaux à voir comme la cathédrale ou le palais dont je vous en parle en détail juste après.
Partout vous trouverez de jolies boutiques artisanales ou de souvenirs, des petits restaurants et des cafésoù s’arrêter boire un verre. 


12H30         *Lunch à la plage – bar
 
17H          *Retour à l’hôtel en passant par LOCOROTONDO,

Locorotondo : Situé dans la région des pouilles au sud est de litalie, Locorotondo est perché sur une collines de 400 mètres de haut dans un plateau appelé "Murgia dei Trulli". Locorotondo est un village sympathique fait de maisons blanchis perchés sur la colline. Le village est classé parmis les 'plus beaux villages d'italie' (Borghi piu belli d'italia). Locorotondo est surtout connu pour ses pittoresques chalets appelés « trulli », qui attireront votre attention lorque que vous explorerez la région, mais n'oubliez pas de vous laisser le temps de profiter des autres monuments historiques et églises dans la ville également !
La meilleure façon de visiter ce centre village est en vous baladant amble à travers les jolies rues, qui suivent une disposition circulaire et sont entourés de murs qui remontent au milieu du XIXe siècle pour les plus vieilles. Les maisons sont caractérisées par les typiques toits pointus, connus comme « cummerse », avec des dalles de calcaire. De temps en temps lorsque vous êtes au bord de la ville vous êtes récompensé avec une vue panoramique sur la campagne, tandis que dans le centre du village, vous trouverez l'office de tourisme de Locorotondo dans un carré appelé la Piazza Vitttorio Emanuelle (un des nombreux cafés de la ville est également sur cette place).

Jour 15 – Samedi 7 août 2021

Vers 8H45         *Rendez-vous pour le petit déjeuner 
 
10H         *Matinée piscine à l’hôtel
 
13H         *Excursion à ALBEROBELLO (19km – 22 min) 

Alberobello : Toute la particularité d’Alberobello, et son charme authentique, repose sur ses fameux trulli. Mais si vous êtes comme moi et que vous n’aviez pas forcément entendu parler de « trulli » avant d’organiser votre voyage dans les Pouilles, une minute culturelle s’impose ! Les trulli (au pluriel) ou « trullo » (au singulier) sont des petites maisons à base circulaire, construites à partir de pierres non jointes recouvertes de chaux, et dont le toit, de forme conique, est souvent décoré d’un symbole primitif, magique ou religieux. Ils sont censés protéger la familleet leur apporter abondance et prospérité durant de nombreuses générations. Ces maisons traditionnelles de la Vallée d’Itria, dont l’origine remonte à la préhistoire, ont fait leur apparition au début du XVème siècle dans les Pouilles. Et ce n’est pas du tout par hasard ! Les comtes de Conversano régnant sur le territoire étaient soumis à un édit du gouvernement de Naples qui stipulaient que toute construction d’un nouveau village était soumise à autorisationet donc au paiement d’un impôt. Pour s’y soustraire, ils obligèrent donc les paysans à construire et à vivre uniquement dans les trulli, qui, lors des inspections, étaient faciles à démanteler rapidement et ne pouvaient pas êtres considérés comme une « habitation stable ». Ce n’est qu’au XVIII ème siècle, qu’Alberobello fut reconnu comme un village à part entière. Impossible alors d’imaginer qu’à notre époque, ils seraient toujours en état et visités par des milliers de touristes chaque année !

16H         *Continuation avec la visite de POLIGNANO A MARE (29 km – 31m)

Polignano a Mare s'étend sur un massif rocheux le long de la côte Adriatique. Le flux et le reflux des vagues a creusé de grottes souterraines sur ses côtes. Ses maisons blanches et ses étroites ruelles aux cheminements improbables trahissent les origines grecques de la citadelle. Avec ses ruelles pavées de pierres blanches, le centre historique est de toute beauté. Ses places offrent des points de vue superbes sur la mer Adriatique et de nombreuses terrasses permettent de prendre l'apéro ou de manger dans un cadre idyllique. Polignano est assurément une très belle halte pour un voyage étape dans la région des Pouilles. La fierté et la joie de Polignano, c’est Domenico Modugno un célèbre chanteur, auteur-compositeur, acteur, guitariste et même membre du Parlement italien. Il était bien sûr né ici et il est donc difficile de passer ici quand vous allez visiter Polignano a Mare. Ceci est juste une statue certes, mais c'est un grand point de repère et un point de rencontre. Et peut-être, si vous tendez l'oreille, vous pourrez presque entendre les airs familiers de sa chanson à succès internationale de 1958, “Nel blu dipinto di blu”.

21H         *Diner Streetfood au bistrot Le Focacce Ignoranti 
https://www.facebook.com/lefocacceignoranti
 
Nous y avons goûté de délicieux sandwichs au Poulpe, à goûter absolument si vous passez
par Polignano !!!
 
Une journée avec 2 Must à faire dans les Pouilles !!!
 
Retour à l’hôtel vers 1h du matin.

Jour 16 – Dimanche 8 août 2021

Excursion au ZooSafari de Fasano.
https://zoosafari.it
 
L’entrée coûte 23€ par personne. On commence par le safari, petit parcours sympa qui
comprend pas mal d’espèces animales, on y approche des tigres, lions, autruches,
éléphants, chameaux et dromadaires, buffles et autres… La proximité est hyper sympa,
nous avons beaucoup apprécié, les animaux habitués aux voitures viennent et passent la
tête pour de la nourriture et des caresses… 
Vous prendrez un petit train qui vous fera voir les ours blancs…les rihno et compagnie
…dans un bien joli décor. Je ne suis pas une spécialiste et je suis consciente qu’ils sont en
captivités, ils avaient cependant l’air d’être correctement traités.
Notre journée s’est poursuivie par la visite du parc d’attraction attenant (l’entrée du
parc est comprise dans le billet du safari zoo). Attention car la journée peut vite revenir
très chère car les attractions, elles, ne sont pas comprises (uniquement l’entrée). En
conclusion, nous avons passé une excellente journée dans ce zoo safari et dans le parc
d’attraction!
Pour le lunch optez pour le restarant buffet qui vaut la peine (10 euros pp pour un menu). Les
autres endroits étaient chers et n’avaient pas l’air appétissants.
  
20H         *Diner à l’hôtel 
                *Nuitée dans le Salento

ZOOSAFARI

Jour 17 – Lundi 9 août 2021

Vers 8H30         *Rendez-vous pour le petit déjeuner 
 
10H         *Transfert vers la prochaine étape FUORIGROTTA (NA)   (332km – 4H)
 
13H         *Lunch à l’arrivée sur place dans l’attente des chambres. Nous avions acheté des “Panini” en route et nous les avons mangés à l’ombre, installés sur de grandes tables en bois dans le jardin de l’hôtel.
 
14H30         *Installation dans les chambres de l’hôtel Montespina.
http://www.montespina.com
 
C’est la 2ème fois que nous y logeons, nous y avions logé en 2013 à trois, c’est d’ailleurs parce qu’il nous avait plus que nous l’avons réservé cette année sans hésiter. Fuorigrotta est également un excellent point de depart pour visiter Naples, Pozzuoli, la côte Sorrentina et la côte Amalfitaine. L’hôtel est situé dans un vaste domaine et entouré d’espaces verts. Les chambres se divisent entre le bâtiment principal et les alentours de la grande piscine. On y mange très bien même si cette année nous n’avons pas eu l’occasion de goûter à la cuisine. Le personnel est très accueillant.
 
On s’installe, on se change et on file à la piscine. Quelques heures de relax après le
voyage en voiture ça fait du bien (bonnet obligatoire mais en vente sur place)
 
En soirée nous partons du côté de la Piazza del Plebiscito de Naples et les quartiers
espagnols. Diner à la Trattoria-Pizzera La Piazzetta.
https://www.facebook.com/Trattoria-La-Piazzetta-297615520431839/
 
Parking à Naples : je profite pour vous parler des parking’s à Naples. Vous trouverez
rarement un grand parking souterrain comme dans les grandes villes mais plutôt des
hangars tenus par des locaux où les prix sont affichés et où chacun laisse les clés de son auto au gestionnaire du garage. Ça peut faire peur aux touristes mais nous n’avons jamais eu de mauvaises expériences avec cette façon de procéder. On laisse les clés car au fur et à mesure ils déplacent les voitures pour organiser les espaces. Assurez-vous néanmoins d’avoir un reçu pour récupérer la voiture et de ne pas laisser d’objets de valeur dans la voiture. Ces endroits sont fermés et donc la voiture y
est bien gardée.
 
Retour à l’hôtel Montespina.

Naples est une cité envoûtante installée sur la côte sud-ouest de la péninsule italienne. Son centre historique, établi à l’Âge de Bronze, est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. La cité et ses environs immédiats abritent des sites archéologiques exceptionnels, tels que Pompéi et Herculanum. 
Mais Naples, c’est aussi la dolce vita, la douceur de vivre à l’italienne. Avec un climat agréable tout au long de l’année, l’une des plus belles baies du monde, de délicieuses spécialités culinaires dont la célèbre pizza, des vins de qualité et un mode de vie typiquement italien, c’est la destination idéale pour un séjour inoubliable.



10 choses à faire à Naples en une journée :

*Une matinée sur la Piazza del Plebiscito.

*Visite du Musée de la chapelle Sansevero.

*Lèche-vitrine sur la Via Toledo.

*Dégustation de pizza.

*Promenade autour de Spaccanapoli, dans la vieille ville de Naples.

*À la découverte du parc archéologique de Pompéi.

*Promenade dans les allées du marché de Posillipo.

Jour 18 – Mardi 10 août 2021

Vers 8H45         *Rendez-vous pour le petit déjeuner 
 
Aujourd’hui on laisse chacun libre dans ses activités. Nous on adore NAPOLI donc on décide
d’aller au centre, du côté de Spaccanapoli pour une grande promenade matinale. 
Les autres passent la matinee à la piscine.
 
L’après-midi nous allons à POZZUOLI et profitons aussi d’un arrêt plage de ce côté là. Les
autres partent à l’Outlet.
 
Grosse frayeur avec mon neveu de 4 ans en fin d’après-midi qui lui coutera une nuit à l’hôpital en
observation et le diagnostic sera celui de convulsions fébriles. 
Au final heureusement il récupère aussitôt sa forme le lendemain.

On mange vite dans la chambre d’hôtel encore sous le choc de la frayeur avec mon
neveu.

Jour 19 – Mercredi 11 août 2021

us avions prévu de passer la journée à Ischia mais au vu de la soirée d’hier et de la nuitée en observation d’Angelo, nous avons postposer à demain cette excursion.
 
Matinée tranquille à la piscine de l’hôtel.

Quand les garçons se prennent pour des super-héros 🙂

Vers midi nous partons déjeuner à POZZUOLI à la Trattoria del Mare
https://www.facebook.com/La-Trattoria-del-Mare-440470686119391/
 
Il fait chaud, on mange en terrasse semi-ouverte, probablement très agréable en soirée mais le midi c’est vraiment trop chaud. Bonnes pâtes au poisson !!!
 
On achète nos tickets pour l’excursion à Ischia du lendemain et puis on part à SORRENTO.

Sorrente : Perchée sur les hautes falaises qui surplombent la Baie de Naples, Sorrente est une petite station balnéaire de grande renommée. Cette ville côtière du Sud-Ouest de l’Italie est connue pour ses citronniers, ses hôtels haut de gamme mais aussi pour ses falaises plongeantes qui se faufilent au cœur du centre historique de la ville. La popularité de longue date de Sorrente tient aussi à sa situation, aux portes de la côte Amalfitaine, et aussi à ses vues panoramiques sur le Golfe. 
Ne manquez donc pas de vous y arrêter x pour profiter de ses charmes, que la belle Piazza Tasso, bordée de cafés pittoresques ou le dédale d’allée étroites qui forment son centre historique.

Nous gouterons à la célèbre Granita au limoncello, typique de l’endroit et profitons d’un bon
aperitif en terrasse.
 
Retour à l’hôtel où ma soeur et sa famille nous attendent (ils sont restés au calme
aujourd’hui).
 
Nous dinerons à la pizzeria Partenopea où nous serons reçus comme des rois !
http://pizzeria-e-trattoria-partenopea.thefork.rest/fr_BE/
 
Un lieu convivial qu’on vous conseille aussi si vous êtes dans le coin. Ça ne paye pas de
mine mais c’est un délice, surtout l’Antipasto!
 
Retour à l’hôtel Montespina.

Partenopea restaurant Fuorigrotta

Jour 20 – Jeudi 12 août 2021

Vers 7H30 *Rendez-vous pour le petit déjeuner 
 
8H15         *Route vers POZZUOLI (10km/20 min)
 
9H40         *Traversée Pozzuoli/Ischia (1H)
                  https://ssl.directferries.com/ferry/secure/booking_redirect_df.aspxstdc=DF10IT&grid=0&rfid=631&psgr=9&curr=2&retn=true&rfidr=634

11H         *Journée à ISCHIA 

–     Promenade à Ischia Porto
–     Light lunch
–     Thermes de Castiglione 

https://www.termecastiglione.it/terme/parco-termale/
 
16H           *Transfert vers Casamicciola
17H30      *Traversée Casamicciola/Pozzuoli (1H10)
 
21H30      *Soirée avec Nicola, Enzo et leur famille
 
                  *Dernière nuitée à Naples

Jour 21 – Vendredi 13 août 2021

Vers 8H15         *Rendez-vous pour le petit déjeuner 
 
Max 9H30         *Transfert vers la prochaine étape RIMINI  (530km – 6H)
 
13H          *Lunch en route 
                 *Continuation vers Rimini (290 km – 3H)
 
17H30      *Arrivée à l’hôtel Bengasi à Rimini et installation dans la chambre que nous partageons avec mon frère. C’est la “suite” de l’hôtel, Suite est un grand mot c’est plutôt une grande chamber avec un petit coin cuisine et qui donne accès à la petite piscine de l’hôtel.
https://ceccarinihotels.com/hotel-bengasi-rimini/

La aussi, agréablement surprise, nous avions reservé 1 mois avant le depart et trouvé par
chance encore de la disponibilité pour 6 dans cet hôtel. Finalement nous nous y sommes
plu. Hôtel très bien placé et excellent petit déjeuner. Je ne peux par contre rien dire sur
les chambres doubles que nous n’avons pas visitées.
 
20H         *Apéro sur le lungomare de Rivazzurra.
 
20H30     *Diner à Rimini au restaurant BARAFONDA
https://www.ristorantebarafonda.it
 
Je connaissais ce restaurant pour y avoir mangé lors d’une foire du tourisme quelques
années auparavant. Nous avons eu une table sur la plage de sable avec une magifique vue
sur la mer. 
 
Cette année encore je n’ai pas été décue, le poisson y est frais et bien présenté.
 
Nous nous sommes ensuite promenés sur la rue principale de Rimini.
 
Retour à l’hôtel et Nuitée à Rimini

RIMINI

JOUR 22 – Samedi 14 août 2021

8H45      *Rendez-vous pour le petit déjeuner 
 
                *Journée plage
 
13H         *Lunch à la plage

18H         *Petite promenade à RIMINI centre avec apéro.

Rimini : La ville de Rimini est la capitale de la province homonyme (Province de Rimini), située dans la région italienne de Emilia-Romaña. Concrètement, Rimini appartient à la zone de la Rivera Romañola, dans le Nord de l'Italie, et elle est baignée par la mer Adriatique. C'est sans conteste l'un des centres balnéaires le plus important et connu de toute l'Italie, que ce soit pour ses plages, ses fêtes ou son ambiance estivale géniale en général. C'est une ville d'importance moyenne qui compte 140. 000 habitants, nombre qui s'étend jusqu'à 600. 000 pendant les vacances d'été, en raison de l'énorme affluence touristique nationale et internationale. Pour ceux qui sont allés, sont ou vont à Rimini, ce qui frappera peut-être le plus sera le paysage et l'environnement par lequel est encadrée cette ville. En effet, à quelques minutes à pied on se trouve sur la plage de l'Adriatique, et à encore quelques autres minutes à pied on se retrouvera au milieu d'un magnifique paysage montagneux qui appartient à la Cordillère des Apennins. Les plages de Rimini sont quelque chose de spectaculaire, mais aussi un peu étrange pour les étrangers. Habitués aux plages typiques ouvertes et gratuites, à Rimini on trouvera des plages extrêmement larges de sable fin (la distance qu'on doit parcourir sur le sable pour atteindre la mer est quelque chose qui interpelle), totalement exploitées avec des parasols, des hamacs, des transats, des buvettes, des restaurants, de la musique, de l'animation, du sport, des salles de gym, des spectacles, des boîtes de nuit...

19H30         *Diner au restaurant LA CAPPA à Rimini
https://www.ristorantelacapparimini.com
 
Un collègue de mon frère nous y a rejoint avec sa famille, ce fut également une belle soirée.

*Nuitée à Rimini

Jour 23 – Dimanche 15 août 2021

Fin de notre séjour “circuit fratrie”.
 
Nous saluons mon frère qui repart en Belgique et prenons la route vers Venise Mestre.
 
Nous logerons 3 nuits au Jolly Camping in Town.
https://jolly.humancompany.com
 
Non je n’ai pas dormi sous tente, pas encore 🙂
 
Il s’agit d’un très beau domaine compose de bungalows préfabriqué et de certains chalets
disséminés dans une belle nature.
 
Nous avions reserve un bungalows supérieur, entrée individuelle et c’est vraiment une
petite chambre d’hôtel avec le confort nécessaire, sale de bain et TV incluse.
 
Sur la devanture une mini-terrasse personnelle avec une table en bois pour profiter à
l’air libre du petit déjeuner ou d’un repas.
 
La reception était bien gérée, on prenait un ticket numéroté selon le service desire :
Check in/check out/infos/… et attendions notre tour à l’extérieur.
 
J’avais reservé les petits déjeuners, il s’agissait d’un ticket à échanger au bar et qui
donnait droit à 1 croissant ou 1 croque monsieur + 1 jus + 1 boisson chaude par personne.
 
La piscine était gérée de façon à ce que chacun puisse avoir une chaise-longue et l’accès,
c’est à dire qu’on se mettait en file à 9H30 et on refermait l’entrée une fois le nombre
de personnes max était atteint. 3H plus tard environ, tout le monde devait quitter la
piscine et la priorité était donnée à la nouvelle file qui s’était formée à 12H30. Une
organisation probablement dictée aussi par la situation sanitaire 20-21.
 

Après un bref tour d’orientation, nous partons vers PADOVA pour la visite de cette jolie
ville.

Padova : Padoue n'est pas forcément pensée pour le tourisme, et c'est là ce qui fait son charme et son attrait. A l’époque romaine, Patavium est une petite cité, fondée par les Etrusques dans la plaine du Pô, et prétendant être la plus ancienne cité d’Italie. Prenant une part active à la défense de la République contre Carthage en 216 av. J.-C., elle y gagne des droits civiques importants et devient l’une des plus importantes villes romaines du nord de l’Italie, donnant en outre naissance à l’un des plus grands historiens romains : Tite-Live.
Vous serez séduit par le charme qui se dégage de Padoue avec ses rues à arcades, sa rivière Bacchiglione que traversent de nombreux ponts, vous vous laisseriez presque croire à ce mythe qui se raconte : dès que la nuit tombe, toutes les statues (78 au total) de la place le Prato della Valle descendent de leur piédestal et se regroupent pour ne plus être seules.
Plusieurs lieux de cultes sont disséminés dans la ville dont les plus célèbres sont : la Basilique Saint-Antoine en hommage à Saint Antoine de Padoue, prêtre franciscain canonisé en 1232, et dont les reliques sont dans la chapelle. La Basilique renferme de très belles œuvres en bronze et des peintures murales de toute beauté. Elle est devenue le lieu de passage obligé de nombreux pèlerins. La basilique Ste Justine du 12è siècle, monument impressionnant par sa taille et son architecture. La très belle chapelle des Scrovegni du 13è siècle décorée de magnifiques peintures murales de Giotto. 
De nombreux autres sites accueillent les touristes comme l'observatoire astronomique de la Specola qui date du 18è siècle que vous trouverez dans une tour de l'ancien château et où sont exposées des pièces d'observation. Les musées de Géologie, de la Paléonthologie, d'Histoire de la Physique, du Prè-cinéma et de la Lanterne Magique, lieu réellement enchanteur qui fait rêver. 
Vous prendrez plaisir à flâner dans les rues de Padoue d'où vous pourrez franchir les portes médiévales des anciennes fortifications dont il ne reste que quelques murailles. Vous reposer un instant sur la plus grande place d'Europe Le Prato della Valle.
Pedrocchi, site historique du Risorgimento.

Nous hésitons à y rester diner, j’avais envie d’aller jusqu’à ABANO TERME décrite avec son
joli centre historique bordé de fontaines donc nous avons repris la voiture pensant y faire
une promenade et y rester diner.

Abano Terme : Nichée au cœur des monts Euganéens, Abano Terme a de sérieuses références en matière de relaxation : la commune aurait abrité Aponus, le dieu des eaux thermales et des vertus curatives. Aujourd'hui, la cité compte un large éventail d’hôtels spa luxueux. Cette station thermale tranquille s’est par ailleurs développée autour d’un pittoresque centre-ville piéton orné de statues et de fontaines, où il fait bon se promener au gré de ses boutiques, cafés et restaurants.
Mais Abano Terme n’est pas qu’une destination dédiée au repos et à la détente. La cité renferme également divers sites d’intérêt culturel, tels que le charmant Parc de Montirone, qui remonte à l’Antiquité, et la Pinacothèque, galerie d’art de la ville, qui présente des œuvres fascinantes.

On y arrive mais c’est quasiment désert… je ne retrouve pas les statues et les fontaines
dont parle la description et pourtant nous sommes bien en son centre.
 
On ne s’y attarde pas et on decide de retourner sur Padoue, j’avais repéré un resto sur
Tripadvisor et on ne sera pas déçus.
 
Il s’agit de l’Osteria Sucabaruca  http://osteriasucabaruca.it
 
Quel plaisir gustatif, il s’agit d’une Villa de style Liberty dans un quartier residentiel de
Padoue. Le restaurant dispose d’un beau jardin aménagé et c’est là que nous avons diner.
 
Le menu varie selon les saisons, rien n’est “banal”, tout est revisité, c’est ce qui en fait
le charme absolu. Service soigné.
 
Après un bon mojito, nous avons pris un tartare de thon en entrée et en plat j’ai prix des
“Tonnarelli di vongole con bottarga di Muggine”, Rinaldo a pris un “spezzatino di polpo
con patate e paprika” et Raf des “Ravioli di burrata”.
 
Je recommande les yeux fermés!

Retour au camping de Mestre.

Jour 24 – Lundi 16 août 2021

Nous passons la matinée à la piscine du Camping.
 
Après un léger lunch on s’endort dans le bungalow 🙂
 
Vers 16H30 nous partons à VENISE, que nous avons déjà visitée il y a quelques
années.
 
On s’y rend en voiture que l’on gare dans un parking public près de la gare de Venise, on a la chance de
bénéficier du tarif du soir, equivalent à 15 euros, on ne le comprendra qu’en payant au
retour car on pensait que c’était 25 euros à voir les tableaux de prix à l’intérieur. Une
fois rentrés on paye d’office 🙁
On est reparti vers minuit donc de 17 à 24H ce n’est pas exagéré finalement de payer un peu plus de 2 euros de l’heure pour ce parking à Venise.
 
On a vraiment apprécié notre nouvelle découverte de Venise.
 
On a d’abord pris le Vaporetto jusqu’à la place St Marc et pour le retour par contre on
est revenus à pied. 
 
Le meilleur endroit pour débuter la visite est la Place Saint-Marc qui est probablement la plus célèbre au monde avec la Place Saint-Pierre. Les magnifiques édifices tels que la Basilique Saint-Marc ou le Palais des Doges. Après avoir visité la Place Saint-Marc, on est allés jusqu’au Pont du Rialto, le pont le plus ancien et le plus charmant de la ville. Se perdre dans les ruelles étroites de Venise au beau milieu de ses innombrables canaux est l’une des choses les plus agréables à faire à Venise.
Après cette petite promenade, il était l’heure de prendre un Spritz, l’apéritif préféré des Vénitiens. Nous avons ensuite continue notre promenade en direction du quartier de Dorsoduro, jusqu’au Campo Santa Margherita, une place très vivante.
 
Il est très facile de se repérer à Venise grâce aux plaques directionnelles qui indiquent la place St Marc, le Rialto et la Gare.
 
Nous dinons à la Taverna Capitan Uncino, comme toujours en terrasse sur une jolie petite place de Venise.
https://tavernacapitanuncino.com
 
On se remet en marche en suivant la direction de la gare pour rejoindre le parking à pied et soudain un grand vent se lève, on accélère la cadence et à 3 minutes du parking il commence à pleuvoir très fort, première et unique pluie de toutes nos vacances. Heureusement nous arrivons au parking. Nous roulerons prudemment suite à cette mini-tempête qui inonde déjà les routes. Une demi-heure plus tard tout est redevenu normal et sec.
 
On mettra presque 2H30 à rentrer suite à la route fermée qui mène à l’hôtel à cause de la chute d’un arbre….

Venise : Elégante, précieuse, inimitable, divertissante et romantique: c’est ainsi que se présente Venise, perle du panorama touristique de la Vénétie - et de l’Italie en général-, avec ses églises, ses palais, ses anciens ponts et ses places qui racontent la vivacité artistique et culturelle qui depuis toujours caractérisent cette ville splendide.  Le "cœur pulsant" de Venise est certainement la Place Saint-Marc - considérée le "Salon" le plus élégant d’Europe-, entourée d’œuvres d’une valeur inestimable: l’imposant Campanile et la Basilique avec ses cinq portails, ses décors marbrés et ses mosaïques qui reflètent les fastes et la richesse des espaces intérieurs; le Palais Ducal, symbole de l’Âge d’Or de la Sérénissime; la Tour des Maures, plus notamment connue comme la Tour de l’Horloge, pour son chef-d’œuvre d’ingénierie qui depuis des siècles marque le temps de Venise; l’Aile napoléonienne, qui abrite le Musée Correr. 

De nombreux cafés donnent sur la place, parmi lesquels le merveilleux "Caffé Florian" qui, ouvert depuis 1720, est l’un des plus anciens cafés d’Italie. Ses espaces intérieurs, très élégants, sont enrichis par les stucs, les cadres, les miroirs. Parmi les clients célèbres qui se sont assis à ses tables nous citons  Giacomo Casanova, Lord Byron, Ugo Foscolo et Gabriele d’Annunzio.
A proximité de la place Saint-Marc, nous retrouvons le Campo Santo Stefano, avec l’église homonyme.
Les "campi" de Venise sont des places historiques, aux centres enrichis par des monument précieux et dominés par d’imposants édifices religieux, dont elles portent souvent le nom. 
Les ruelles de Venise s’appellent "calli" (calle au singulier) et elles se développent entre deux rangs de bâtiments. Les vénitiens disent souvent que la meilleure façon de connaitre leur merveilleuse ville est de s’aventurer dans une calle et de marcher les yeux dirigés vers le haut, en observant tout ce qui se présente au regard. Sans guide, sans plans et sans craindre de se perdre, car comme par enchantement tous les chemins mènent… à la place Saint-Marc!  

De la Place Saint-Marc, en traversant le célèbre Pont des Soupirs, qui offre une merveilleuse vue sur la lagune, on arrive dans le Sestiere (quartier) de Castello, riche en chefs-d’œuvre architecturaux et artistiques, où se trouve l’église de Santa Maria dei Miracoli (Sainte-Marie des Miracles), celle de San Zaccaria (Saint-Zaccaria) et celle de San Giovanni in Bragora, considérée parmi les plus belles de la ville.  
En poursuivant la promenade à travers les calli, ne manquez surtout pas une visite à l’Arsenal, qui a été pendant des siècles le plus grand au monde. Construit au XIIème siècle par la suite grâce au grand développement politico-commercial de Venise, il abrite actuellement la Biennale d'art et d'architecture.  Quant au Festival International d’Art Cinématographique, il a lieu au palais historique du Cinéma, au Lido de Venise.

De la place Saint-Marc, on peut admirer l’ île de San Giorgio Maggiore (Saint-Georges-Majeur) et le haut Campanile (tour campanaire) qui émerge du complexe monumental, chef-d’œuvre de grands architectes, parmi lesquels le célèbre Andrea Palladio. 
Un véritable musée en plein air que l’on peut visiter en bateau ou en gondole en longeant les eaux du Canal Grande (Grand Canal), la “voie” principale de la ville, qui débute à Punta della Dogana (Pointe de la Douane), l’ancien port de la Sérénissime avec sa typique forme triangulaire. Les ponts qui traversent le canal sont quatre: le pont dell’Accademia (de l’Accademie) le pont Rialto, le pont degli Scalzi (des Déchaussés) et le pont de la Constitution. 
Punta della Dogana, la zone de Venise où le Canal Grande et le Canal de la Giudecca se séparent, héberge certains édifices parmi lesquels le complexe de la Dogana da Mar qui est, avec le Palais Grassi, le siège de la Fondation François Pinault. Les deux complexes sont des centres d’excellence de l’art contemporain en Italie et dans le monde entier.

A ne pas manquer, la Collection Peggy Guggenheim exposée au Palais Venier dei Leoni. Il s’agit d’une prestigieuse collection d’œuvres d’art du XXe siècle. En poursuivant on peut également visiter deux autres musées importants: les Galeries de l’Accademia, qui font partie du majestueux complexe de la Scuola Grande de la Carità avec l’église et le monastère homonyme, et le Cà Rezzonico, l'un des plus beaux palais de la Renaissance, actuellement siège du Musée consacré à la Venise du XVIIIe siècle. 
En restant dans la partie occidentale de la ville, on retrouve les sestieres (les six quartiers du centre historique de Venise): Cannaregio, Castello, Dorsoduro, San Marco, San Polo et Santa Croce ainsi que certains des "campi" parmi les plus connus de la ville, dominés par d’imposants édifices religieux et embellis par d’élégants palais. 

Une corolle d'îles
Venise est entouré d’îles qui forment comme une sorte de corolle: Burano, connue pour sa production de dentelles; Murano, connue pour le travail du verre; Pellestrina, caractérisé par ses dunes de sables et ses cannaies; Torcello, qui fut une des premières installations de la zone. 
Place St Marc Venise

Jour 25 – Mardi 17 août 2021

Ce matin direction MESTRE pour une petite promenade dans la ville natale de Mara Venier 

Mestre : Mestre est une localité ravissante qui regorge de parcs et de boutiques de créateurs. Sa place centrale, quant à elle, est bordée de monuments historiques. La région est magnifique et particulièrement romantique : elle fera le bonheur des vacanciers et des voyageurs. Elle est également réputée pour ses pizzerias, qui proposent des recettes typiques, et ses pâtisseries spécialisées dans la confection de gâteaux maison. Avec ses rues pavées et ses boutiques familiales, cette commune baigne dans une atmosphère traditionnelle et chaleureuse.
Promenez-vous autour de la superbe Piazza Ferretto. Admirez les édifices anciens qui bordent la place et détendez-vous près de la fontaine centrale qui dégage une impression de quiétude. Des boutiques de créateurs sont disséminées aux alentours. Installez-vous sur la terrasse de l'une des pizzerias se trouvant dans la zone piétonne pour profiter d'un bon repas.
La Galleria Matteotti, une galerie marchande abritée sous une verrière, se situe à proximité de la place. 
Vous pourrez parcourir les sites historiques de Mestre et suivre une visite guidée gratuite de la cathédrale Saint-Laurent datant du XVIIe siècle. Contemplez la Torre dell’Orologio, une célèbre tour de guet érigée en 1108, qui constitue le seul témoignage de l'enceinte qui protégeait la ville au Moyen Âge. Observez le palais Podestarile, un édifice vieux de plusieurs siècles, qui a été transformé en un bâtiment gouvernemental important.

Nous y ferons également un peu de shopping dans sa galerie commerçante.
 
On s’arrête pour manger à la terrasse de Rosso Pomodoro. On connait cette chaine de
restos qui propose une carte appétissante de pizzas, de mozzarella et de bonnes salades.
https://www.rossopomodoro.it/ristoranti/VENEZIA/mestre
 
Nous quittons Mestre et nous rendons à l’Outlet de Noventa di Piave pour les derniers
cadeaux-souvenirs.
https://www.mcarthurglen.com/outlets/it/it/designer-outlet-noventa-di-piave/
 
Le soir un peu fatigués par la journée shopping nous décidons de manger au restaurant du
Jolly Camping in Town.

Jour 26 – Mercredi 18 août 2021

Dernière journée en Italie, notre vol de Treviso est à 21H donc nous avons heureusement
encore la journée entière devant nous.
Nous quittons notre logement vers 11H, à notre aise, et décidons de passer une partie de
la journée au LIDO DI JESOLO, histoire de revoir encore un peu la mer avant de retourner
vers le nord.
 
Nous ne pensions pas avoir un trafic aussi dense pour y arriver, nous avons d’ailleurs
hésiter à changer nos plans après 30 minutes de bouchons.
 
Nous arriverons au centre de Jesolo (partie ville) vers 13H30 et nous arrêtons pour un
Spritz et un sandwich au bar-Gelateria LOVAT
http://www.gelaterialovat.it
 
Ensuite étant donné que Raf n’est pas vacciné, par précaution au vu des formalités peu claires, nous lui faisons faire un test PCR et il recevra un document à presenter en cas de contrôle (inutile au final car aucun contrôle dans ce sens)

Nous reprenons la voiture jusqu’à Jesolo mare et longeons une grande partie du lungomare avant de s’arrêter au bar de plage pour un 2ème Spritz.

Jesolo : Jesolo est une charmante et "effervescente" petite commune de la région de Vénétie qui surgit sur la bande littorale sise entre la lagune de Venise et l’embouchure du fleuve Piave, dans la région de Vénétie. Son port touristique est considéré comme le port le plus mouvementé de la province de Venise. Mis à part les plages, la commune de Jesolo offre, de jour comme de nuit, de nombreuses occasions de divertissement. 

Nous reprenons la route jusqu’à TREVISO que nous traversons avec quelques arrêts photos et regagnons l’aéroport en temps et heure pour le vol retour.

Treviso : La devise de la province de Trevise est « Si vous la voyez … vous en tombez amoureux ». Trevise ou Treviso est l’une des villes les plus charmantes et moins visitées de la Vénétie. Le centre historique de Trévise est petit et charmant et nous rappelle les liens de la ville avec la république de Venise: la Piazza dei Signori, la Piazza Duomo, le musée civique de Santa Caterina, des expositions uniques organisées dans la Maison Carraresi, le temple monumental de San Nicolò.  La province de Trévise n’a rien à envier à sa capitale: la route du prosecco est la première attraction touristique à ne pas manquer, sans oublier Vittorio Veneto, Serravalle, Asolo, …

Ce furent un peu plus de 3 semaines de pur bonheur dans ce pays qui regorge d’endroits
à voir et à revoir et ce, du nord au sud.
 
Ciao Italia, ci rivedremo presto !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *